Contexte & valeurs

Nous pensons que la transition énergétique est l’un des défis majeurs de ce siècle que nos sociétés devront relever. Des changements profonds et fondamentaux dans notre façon de produire et de consommer de l’énergie doivent se produire. HYCCO est prêt à mettre des technologies de pointe sur le marché pour atteindre cet objectif.

L’hydrogène est le vecteur énergétique le plus prometteur du 21e siècle. Utilisé conjointement avec les piles à combustible, il est possible de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Maintenant.

Notre startup est axée sur la technologie, l’innovation étant profondément enracinée dans ses valeurs fondamentales. Nous nous sommes entourés des meilleurs experts du traitement des composites et des piles à combustible pour développer notre technologie afin de développer rapidement un empilement complet de piles à combustible.

Nous sommes également profondément convaincus que la gestion d’une entreprise ne doit pas se faire au détriment des valeurs humaines. Un salaire équitable et un travail amusant peuvent aller de pair avec les affaires.


Chaîne de Valeur

Les technologies actuelles de l’hydrogène, des piles à combustible aux électrolyseurs, y compris les batteries à écoulement REDOX, posent des problèmes de poids et de durabilité. Cela limite tristement la portée de ce vecteur d’énergie. HYCCO® relève ce défi en repensant l’un des composants clés présents partout dans la chaîne de valeur de l’hydrogène: la plaque bipolaire. HYCCO® met son innovation au service des industriels pour les accompagner de la conception à l’intégration de ce composant dans leurs systèmes. Sa capacité de production pré-industrielle permet de fournir des quantités suffisantes pour développer ses produits. Son expertise d’industrialisation permet le transfert, l’accompagnement et la mise à l’échelle industrielle.

Notre Technologie

Notre technologie est bien adaptée aux piles à combustible PEM basse température et haute température, mais pourrait également s’étendre aux électrolyseurs, aux batteries REDOX ou aux piles à combustible au méthanol directes. Nos développements montrent une excellente résistance à l’environnement corrosif des piles à combustible PEM, et peuvent être utilisés jusqu’à 180 ° C. Nos plaques à écoulement ont une épaisseur de bande de 0,3 mm (jusqu’à présent!), Une densité de 1 g / cm3 et le test en cours n’a révélé aucune dégradation due à l’environnement de la pile à combustible.

Nos composants à base de carbone sont légers. À ce jour, nous avons réussi à produire des plaques bipolaires de 1,5 g / cm3. Ceci est 1,7 fois plus léger que les plaques métalliques d’épaisseur 0,1 mm, 10 fois plus léger que les plaques composites traditionnelles de 3 mm d’épaisseur.

Aucun signe de dégradation corrosive n’a été détecté lors des tests en cours. Cela signifie une durée de vie plus longue pour les piles à combustible, adaptée aux PEMFC à basse et haute température

Notre produit peut résister à une large plage de température jusqu’à 180 ° C. Les piles à combustible à haute température sont plus tolérantes aux impuretés gazeuses. Ainsi, une nouvelle gamme étendue de sources de gaz devient possible.

Nos matériaux ne compromettent pas la compacité de la pile. Nos plaques sont 5 à 6 fois plus minces que les autres plaques bipolaires composites et ont une épaisseur équivalente à celle des plaques métalliques.

Notre procédé de fabrication permet la mise en forme du PB qui allie à la fois la finesse des plaques métalliques, la légèreté des composites et la durée de vie inégalée des plaques en graphite.

Notre métier

Nous développons des plaques bipolaires à base de carbone ultra-légères, résilientes et compactes pour les piles à combustible à membrane échangeuse de protons à basse et haute température (LT & HT-PEMFC)

Les piles à combustible (FC) sont des dispositifs électrochimiques qui convertissent l’hydrogène en électricité. Pour la plupart d’entre eux, l’eau est le seul sous-produit. Parmi les différents types de piles à combustible développées au cours des dernières décennies, nous nous intéressons aux piles à combustible à membrane échangeuse de protons (PEMFC), qui représentent 75% de la puissance totale déployée. Leur principe de base repose sur une membrane semi-perméable recouverte d’un catalyseur au platine, dont les pores sont trop petits pour laisser passer les atomes d’hydrogène. Lorsque de l’hydrogène est fourni sur l’anode, seuls les ions H + positifs peuvent traverser la membrane, tandis que les électrons sont collectés pour générer du courant. Côté cathodique, l’oxygène se recombine avec l’électron et l’ion H + pour former de l’eau pure, seul sous-produit de la réaction. Chaque membrane est fixée entre des plaques (appelées plaques bipolaires ou plaques à écoulement) qui répartissent uniformément l’oxygène – de l’air – et l’hydrogène sur la surface de la membrane. Ils assurent également le transport des électrons générés à son interface.

LE PEMFC À BASSE TEMPÉRATURE (LT-PEMFC)

Le LT-PEMFC est une technologie mature utilisée dans plusieurs industries, comme la production d’énergie de secours, les chariots élévateurs, les trains ou l’alimentation à distance. Mais ils atteignent désormais également les consommateurs, avec le marché de la mobilité en pleine croissance. La technologie souffre cependant de certains inconvénients qui sapent le tableau d’ensemble.

Les performances du LT-PEMFC dépendent vraiment de la pureté de l’hydrogène.

En effet, les membranes du LT-PEMFC peuvent être empoisonnées par des impuretés (comme le monoxyde de carbone) qui se lient durablement au catalyseur et dégradent durablement les performances globales de la cheminée. Pour cette raison, cette technologie ne peut utiliser que de l’hydrogène ultra-pur qui doit atteindre au moins 99,995% de pureté. À ce jour, l’hydrogène produit par électrolyse de l’eau reste la seule source de carburant acceptable pour ces systèmes.

Les LT-PEMFC sont des systèmes complexes

La chimie de la membrane implique que l’humidi fi cation d’hydrogène doit être soigneusement contrôlée pour que la pile fonctionne correctement. Cela ajoute de nombreux auxiliaires complexes et encombrants comme les humidi fi cateurs et les soufflantes, ce qui réduit l’efficacité globale de la pile. Même si des étapes importantes ont été franchies à cet égard, la complexité du système d’humidification reste un problème majeur pour la plupart des industriels. Enfin, lorsque l’hydrogène et l’oxygène se recombinent pour produire de l’eau, les gouttelettes bloquent les minuscules canaux utilisés pour l’admission du carburant. Cela conduit à une conception de plaque d’écoulement complexe et coûteuse afin d’aider à l’élimination de l’eau.

LE PEMFC HAUTE TEMPÉRATURE (HT-PEMFC) Pour atténuer les inconvénients du LT-PEMFC décrits ci-dessus, des systèmes plus simples et plus tolérants aux impuretés sont apparus. Ils utilisent des membranes dopées à l’acide phosphorique (PBI pour membrane Polybenzimidazole) et fonctionnent dans une plage de 160-180 ° C.

Système simplifié…

Le système d’humidi fi cation présent sur le LT-PEMFC n’est plus pertinent, car la membrane utilise de l’acide phosphorique comme milieu conducteur, de sorte que l’humidité hydrogène incontrôlée est juste. Toujours en parlant d’eau, les systèmes à haute température (bien au-dessus du point d’ébullition) n’ont plus d’effet de blocage de canal comme celui décrit ci-dessus.

… Pouvant utiliser différentes sources de gaz

HT-PEMFC a également l’énorme avantage d’être tolérant à une quantité massive d’impuretés. Un millier de fois plus tolérant que le LT-PEMFC! Le HT-PEMFC peut alors fonctionner avec de nombreux carburants di ff érents, de l’électrolyseur au biogaz, en passant par le méthanol ou le gaz naturel facilement disponibles.

biomass

Une efficacité plus élevée

Étant donné que les HT-PEMFC fonctionnent à des températures plus élevées, la chaleur générée peut être valorisée dans des systèmes de chaleur et d’électricité micro-combinés (micro-cogénération). Ainsi, ils sont des candidats parfaits pour un usage domestique, avec une e ffi cacité globale allant jusqu’à 95%.

À propos

HYCCO vise à devenir un important fabricant de plaques bipolaires, pour les fabricants de piles à combustible désireux de préparer leur prochaine génération de pile à combustible à hydrogène. De la R&D à l’intégration, HYCCO vous aidera à intégrer notre technologie propriétaire dans votre système et fournira des capacités de fabrication de plaques bipolaires, des prototypes à la production de masse.

HYCCO est une startup française innovante développant actuellement des plaques bipolaires à base de carbone qui sont plus fines, plus légères et plus résistantes que tous les autres concurrents. Ces composants ultra-légers et durables peuvent être utilisés pour les piles à combustible à membrane échangeuse de protons à basse et haute température (LT-PEMFC et HT-PEMFC). Situés entre Toulouse et Albi, nous avons accès à des outils de traitement et de caractérisation de pointe pour prototyper et valider notre cœur de technologie.

DES INSTALLATIONS DE POINTE

Avantage d’être tolérant à une quantité massive d’impuretés. Un millier de fois plus tolérant que le LT-PEMFC! Le HT-PEMFC peut alors fonctionner avec de nombreux carburants di ff érents, de l’électrolyseur au biogaz, en passant par le méthanol ou le gaz naturel facilement disponibles.

INSTALLATIONS DE CARACTÉRISATION DES PILES À COMBUSTIBLE

HYCCO a accès à des références de pointe sur les piles à combustible afin de valider sa technologie en environnement réel

DES COMPÉTENCES DE RENOMMÉE INTERNATIONALE

Notre startup est située au cœur de la vallée de l’aérospatiale française, où les compétences sur les composites sont nombreuses et de renommée internationale

UNE ÉQUIPE HAUTEMENT QUALIFIÉE ET MOTIVÉE

Notre équipe possède une vaste expérience en R&D et est multidisciplinaire.

Notre équipe

LUDOVIC BARBÈS LUDOVIC BARBÈS Directeur financier

Ludovic est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en électronique et d’un Master of Business Administration. Il a plus de 15 ans d’expérience dans diverses industries et a travaillé pendant 5 ans comme directeur de production. Ludovic est en charge de la stratégie commerciale et financière d’HYCCO.

Alain FONTAINE ALAIN FONTAINE Co-fondateur et directeur technique

Alain est titulaire d’un doctorat en dynamique des fluides et transfert de chaleur, et a plus de 10 ans d’expérience au CNRS, le Centre National de la Recherche Scientifique. Il dirige le développement technique des outils numériques utilisés pour optimiser notre technologie de base.

Romain DI CONSTANZO ROMAIN DI COSTANZO Co-fondateur et PDG

Romain est ingénieur en sciences spatiales et possède plus de 10 ans d’expérience en tant qu’ingénieur recherche et développement dans l’industrie spatiale et en tant qu’assistant de recherche en océanographie. Il est à l’origine d’HYCCO et dirige son exécution globale.

Nos partenaires

Nos actualités

Lauréat du trophée de l’énergie positive

HYCCO vient d'être récompensé pour son projet grâce au Trophée Energy Positive. Chaque année, la Région Occitanie sélectionne les... Lire la suite

Financement Deep Tech

Nous sommes vraiment fiers et heureux d'annoncer que nous avons été financés par la prestigieuse Deep Tech Emergence de... Lire la suite

hydrogen-meeting

Journée de mobilité lourde de Hydeo à Toulouse – Occitanie

HYCCO était présent à la journée de l'hydrogène sur la mobilité lourde organisée par Hydeo. Quel plaisir de voir... Lire la suite

Contact

N'hésitez pas à nous contacter pour la moindre question !







Pour connaître et exercer vos droits, y compris le retrait et votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Nos coordonnées

Address: IMT Mines Albi – Campus Jarlard 81013 ALBI

email3